Schéma de fonctionnement de la chambre claire de Wollaston. Source : Wikipedia.

Responsable

Kateri Lemmens

Écrivaine et professeure de lettres à l’Université du Québec à Rimouski, Kateri Lemmens a obtenu un doctorat en études littéraires et création littéraire de l'Université de Sherbrooke en 2004 où on trouvait un roman, Cette pâle immensité, et une étude portant sur la question de la création (et ses rapports avec le nihilisme moderne). Certains de ses travaux littéraires (essais, poésies, fictions, traductions) ont été primés et publiés au Québec, au Moyen-Orient et en Europe (Concours de poésie de l’Université Paris-Sorbonne, Prix du jeune écrivain francophone, Concours de L’Agence Québec Wallonie-Bruxelles pour la jeunesse, concours de l’Office Franco-Québécois pour la jeunesse, revues Moebius, Triptyque, Estuaire, Contre-Jour, etc.). Son premier recueil de poésie, Quelques éclats, finaliste du prix Émile-Nelligan, a paru aux éditions du Noroît au printemps 2007 et son premier roman, Retour à Sand Hill, aux éditions La Valette en 2014. Elle vient de faire paraître un essai intitulé Nihilisme et création. Lectures de Nietzsche, Musil, Kundera, Aquin aux Presses de l’Université Laval. Elle travaille actuellement sur deux projets de romans et sur un essai portant sur la sagesse de la fiction.

En plus d'être directrice de la Chambre claire, Kateri Lemmens publie ses carnets périodiquement dans la section consacrée à ceux-ci.

Crédit photo : Katia Jarjoura