Schéma de fonctionnement de la chambre claire de Wollaston. Source : Wikipedia.

Carnets

À la fois vie écrite, retournée, captée, éclairée et littérature pensée, questionnée, saisie comme recherche et comme entreprise de captation, ces carnets représentent l’un des lieux d’approche de l’essai comme espace de recherche-création. Une chambre claire. Un instrument qui fait voir. À la croisée des chemins entre les pratiques diaristes, le carnet photographique et le blogue d’écrivain – ils se veulent hybridation, manière de réflexion et d’habitation. Lien secret entre la littérature et la vie (la matière, les étoiles, les plantes, les forêts) et entre la littérature et sa pensée.

29/07/15
2015

Écrit par Kateri Lemmens

On dit que les animaux, lorsqu’ils meurent, vont se cacher dans des endroits si isolés  que personne ne peut les trouver […] Est-ce que la mort est pour l’animal une honte  qu’il cherche à cacher ou une fête dont il est l’unique invité ? Combien de petits animaux ne voit-on pas mourir à côté de l’éléphant, mais l’éléphant, à l’ombre de qui meurt-il (1)?…

Stig Dagerman

 

J’ai enterré la renarde. J’ai laissé mes bottes pleines de... Lire plus

29/07/15
2015

Écrit par Kateri Lemmens

 

 

Tout a l'air compliqué. Tout est si simple pourtant. Si j'avais eu la lune si l'amour suffisait, tout serait changé. Mais où étancher cette soif? Quel coeur, quel dieu aurait pour moi la profondeur d'un lac?

Albert Camus, Caligula

 

... Lire plus

26/05/15
2015

Écrit par Kateri Lemmens

Désir

Approcher le lien, tendu comme un fil de soie, entre l’écriture et la vie. Esquisser, même un seul instant, la vie secrète de plantes (1), des étoiles, des forêts, des montagnes et des nuages. Retourner l’écriture vers le lieu où elle se pense. Tracer un carrefour dans un espace qui n’existe pas.

 

Portes (choisir ses dieux)

Commencer c’est entamer. Ouvrir la porte pour toujours, une première fois. Fixer le temps. Se fixer dans le temps. Mains positives sur les parois.... Lire plus

Pages